Loris et Cathy

Rédigé par : Loris Vitry (thérapeute holistique, magnétiseur et coach spirituel) Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe, thérapeute énergétique)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé. Un magnétiseur guérisseur, un thérapeute énergétique ou un coach spirituel ne guérit absolument rien, mais impulse une énergie subtile et une prise de conscience qui favorisent votre auto-guérison.


À tort, la sorcellerie est toujours employée avec une connotation négative ou péjorative.

Il est souvent compliqué de faire la différence entre les sorts qui font du bien et ceux qui ne cherchent qu’à nuire.

Pour éviter toute confusion, des couleurs sont apposées à chaque forme de cet art.

Alors, quelles sont les différences entre les sorcelleries rouge, blanche et noire ?

Qu’est ce que la sorcellerie blanche, rouge ou noire

 

La sorcellerie blanche

Dans le domaine de la sorcellerie, le blanc est associé à la pureté et la clairvoyance.

En général, beaucoup de sentiments et de termes positifs y sont liés.

C’est surtout les intentions et les objectifs du pratiquant qui distingue la sorcellerie blanche des autres formes.

Aider son prochain.

Il peut s’agir d’attirer la chance, la fortune ou l’amour.

Tout doit être fait pour que celui qui y a recours trouve la paix et la sérénité.

La sorcellerie blanche peut aussi servir à désenvouter une personne victime des formes blanche ou noire.

Par ailleurs, elle permet de protéger et de guérir grâce à des sortilèges positifs et bénéfiques.

Dans la pratique, les esprits du bien sont invoqués à la place des démons.

Il n’y a pas de libations obscures ou de sacrifices sanglants.

La sorcellerie blanche s’inspire surtout des plantes, de la nature et des minéraux.

Par ailleurs, ceux qui pratiquent cette forme de sorcellerie doivent avoir un cœur pur et généreux.

Dans la perception commune, elle est censée s’opposer en tout point à la sorcellerie noire.

Ce qui n’est pas forcément le cas.

En effet, les évènements positifs pour l’un peuvent induire le malheur d’un autre.

La sorcellerie noire

C’est la forme la plus redoutée et la plus ésotérique de la sorcellerie.

Ses représentations plus ou moins erronées dans la culture ont contribué à la représentation négative de la sorcellerie.

Toutefois, il est vrai que sa pratique n’a pas forcément un but altruiste.

Des intentions égoïstes.

Seuls ceux qui veulent aller plus loin ont des desseins maléfiques envers autrui.

Il peut s’agir d’envoutement ou de sortilèges lancés pour se venger ou pour engendrer des maux.

Les praticiens les plus puissants peuvent s’attaquer à tous les domaines de la vie : le couple, le travail, la santé mentale, la vie scolaire, le climat, etc.

Dans les rituels de sorcellerie noire, ce sont les esprits du mal comme les démons qui sont invoqués.

Pour les attirer, le sorcier procède à des sacrifices d’animaux ou d’autres rites sanglants.

Les symboles indispensables dans de telles pratiques sont souvent des images de la personne à envouter ou des poupées à son effigie.

Si la sorcellerie noire est dite destructrice, la sorcellerie blanche est constructrice.

Cette dernière permet de se protéger contre les effets de la première et de les annuler.

La sorcellerie rouge

Elle est moins connue, car elle ne se rattache ni au bien ni au mal.

Elle est plutôt intégrée aux deux autres formes de sorcellerie.

Au service de l'amour

Ces applications concernent, en effet, les sentiments amoureux.

Ceux qui la pratiquent essayent d’influencer leurs relations amoureuses de façon plus positive.

Ses liens avec la sorcellerie blanche se remarquent avec les rituels de fidélité et les philtres d’amour.

On peut aussi s’en servir pour trouver le conjoint idéal ou pour renforcer une relation déjà existante.

Elle se rapproche de la magie noire lorsqu’il s’agit de se faire forcément aimer ou de séparer un couple pour en profiter.

Il est important de noter ici que la sorcellerie rouge s’oppose à tout préjudice physique.

En général, les rites de sorcellerie rouge peuvent être pratiqués seul, l’assistance d’un sorcier n’étant nécessaire que dans les situations complexes.

Par ailleurs, quelques objets du quotidien associés à des fleurs ou à des huiles essentielles suffisent pour faire un rituel efficace.

 

Vous l'aurez compris, ces différentes formes de sorcellerie se distinguent par la nature des intentions de ceux qui la pratiquent.

Pourtant, conformément aux lois d’équilibre de l’univers, il existe une certaine complémentarité entre elles.


Envie de développer vos capacités énergétiques et psychiques ? Voici la formation qu'il vous faut !

Lire aussi :

Qu’est ce qu’un ange séraphin ? Le guide

Quels sont les archanges que l’on peut invoquer ?

Catégorie : Sorcellerie


MISE A JOUR : toutes nos formations (formation magnétisme, formation thérapeute énergétique, formation coach spirituel, formation voyance, formation Reiki) ont été regroupé en une seule et même formation : "Développez vos dons".