Loris et Cathy

Rédigé par : Loris Vitry (coach personnel) Supervisé par : Cathy Maillot (ostéopathe)

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé. Un magnétiseur guérisseur, un thérapeute énergétique ou un coach spirituel ne guérit absolument rien, mais impulse une énergie subtile et une prise de conscience qui favorisent votre auto-guérison.


Dévalorisation, dépendance affective, manque de confiance en soi…

Multiple sont les blessures de l'abandon qui trouvent leur source au cours de l'enfance.

Elles peuvent se manifester par une multitude de comportements, qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur les relations amicales, familiales, amoureuses, mais également au travail.

Mais comment peut-on reconnaître la blessure de l'abandon ?

Comment réussir à l'expliquer ?

Et surtout, quelles sont les solutions et les clefs pour pouvoir s'en détacher ?

Est-il vraiment possible d'en guérir ?

Faisons le point dans cet article !

blessure de l'abandon

 

Qu'est-ce que la blessure de l'abandon ?

Il est vrai que la notion d'abandon est large.

Pour une multitude de personnes, l'abandon est représenté uniquement par l'idée qu'un parent décide de se séparer volontairement et physiquement de son enfant.

Or, cela n'est absolument pas que ça.

Généralement, la blessure d'abandon est un ressenti vécu durant l'enfance.

Ce dernier est apparu suite à l'absence - physique ou bien encore mentale - d'un proche ou d'un parent, à une impression d'insécurité, ou à un attachement qui ne s'est pas réalisé convenablement.

La blessure d'abandon, chaque individu l'a vécue d'une certaine manière, ne serait-ce que lorsqu'on a quitté la matrice de la mère lors de la naissance.

En effet, le premier abandon vécu, c'est lorsque l'on sort de la fusion mère-enfant.

Bien évidemment, l'abandon ne constitue pas obligatoirement une blessure.

Certains sont en capacité de l'accepter très facilement.

Mais pour d'autres, cela représente une véritable source de souffrance.

Et malheureusement si, à l'âge adulte, cette blessure n'est toujours pas cicatrisée, elle peut se raviver et avoir d'importantes conséquences sur sa vie privée et/ou professionnelle.

Blessure de l'abandon : quelles en sont les causes ?

La blessure d'abandon est associée au manque d'une figure sécurisante et attachante.

Généralement, elle s'installe pendant l'enfance et se réactive à l'âge adulte.

Il est important de savoir que toutes nos blessures émotionnelles sont le fruit de nos expériences de vie mais aussi de nos gênes.

Ainsi, des émotions qui n'ont pas été gérées par nos parents ou par nos grands-parents peuvent être ressenties par nous aujourd'hui, sans que l'on n'ait connu aucun cas d'abandon.

Ces ressentis sont également variables d'un individu à l'autre.

C'est pourquoi au sein d'une même fratrie, les frères et sœurs ont généralement des ressentis pouvant être extrêmement différents.

Plus concrètement, cette blessure est liée au manque d'une figure attachante et sécurisante.

Elle peut être présente auprès des enfants qui ont été livrés à eux-mêmes, ou bien encore qui ont dû grandir seul, sans aucune présence physique ou émotionnelle d'un parent.

Ou tout simplement ceux qui n'ont pas trouvé l'écoute et l'accompagnement nécessaire à un moment donné…

Ce n'est donc absolument pas la quantité d'amour reçue qui est en cause, mais la qualité de l'attachement et de la sécurité.

La blessure d'abandon a une véritable explication scientifique.

En effet, nous possédons tous dans le cerveau, une sorte d'alarme et de détecteur de danger nommé "l'amygdale cérébelleuse".

Cette dernière présente du "berceau au tombeau" et elle joue un rôle dans le conditionnement et les émotions.

Et lorsque l'on a un sentiment d'abandon ou un manque d'attachement, cette amygdale va être activée comme une alarme et va directement envoyer au cerveau des signaux d'insécurité et d'instabilité.

Blessure d'injustice : les symptômes, les causes, comment réussir à en guérir ?

La blessure d'injustice, généralement nommée "syndrome de Caliméro", correspond à des plaintes répétées et au sentiment constent que tout est injuste ou inéquitable.

La personne se sent véritablement victimisée.

Faisons un tour complet des symptômes et des solutions.

Quels sont les symptômes ?

Si l'on n'y prête pas soin, la blessure d'abandon risque de se réactiver tout au long de sa vie.

Les individus dont la blessure d'abandon n'est pas encore cicatrisée peuvent manifester certains comportements tels que :

  • Dépendance affective.
  • Manque d'autonomie.
  • Manque d'estime de soi.
  • Survalorisation des autres.
  • Peur de la solitude.
  • Sentiment de culpabilité.
  • Propension à être attiré par des relations toxiques.
  • Impression de rejet.

Quels sont les causes, symptômes et prise en charge d'une dépendance affective

Les effets sur un couple ?

Les effets de la blessure d'abandon sur le couple sont extrêmement variables d'une personne à une autre.

Cela dépend pleinement de sa stratégie de survie, autrement dit de sa façon de mettre en place des ressorts intérieurs pour gérer une menace.

Nous possédons tous une stratégie de survie qui nous est propre.

On peut par exemple citer :

  • Montrer une forte dépendance vis-à-vis de son partenaire et manquer d'autonomie.
  • Être très exigeante car la personne estime qu'elle a manqué de quelque chose durant son enfance.
  • Être dans le sacrifice constent et accepter l'inacceptable.
  • Répéter le même schéma.

Quelles sont les conséquences sur le travail ?

Il est important de savoir que la blessure d'abandon peut avoir des conséquences sur sa vie professionnelle.

Elle peut notamment se traduire par :

  • Manque de confiance en soi,
  • Aucune confiance envers les autres,
  • Crainte permanente de décevoir, de ne pas réussir à être à la hauteur

Comment peut-on réussir à guérir de la blessure de l'abandon ?

Le principal est ce que l'on ressent et non ce que l'on vit : il est donc très important de commencer par faire un état des lieux de ce que l'on ressent.

Poser des mots sur ses ressentis et ses émotions, toujours avec bienveillance et sans émettre de jugement subjectif - est la première étape de la cicatrisation.

En effet, cela permet de verbaliser ses émotions, d'être plus à l'écoute avec soi-même et de ne plus les fuir.

Il ne plus voir cette blessure comme un poids à porter, mais telle une véritable opportunité de mieux se connaître.

N'oubliez jamais qu'on se découvre au fur et à mesure de notre vie et que chaque difficulté éprouvée peut être transformée en enseignement.

La thérapie va permettre de reprogrammer notre cerveau pour qu'il se dirige là où l'on désire aller.

Il est donc important de faire un travail sur soi pour pouvoir muter et transformer votre façon de penser.

Cela va consister à aller en profondeur pour réussir à trouver ce qu'il n'a pas été digéré dans le passé, ce qui a été trop douloureux ou bien encore trop longtemps enfoui.

Chaque difficulté éprouvée est transformée en enseignement, mais aussi en opportunité de mieux se connaître et de pouvoir ajuster ses attentes.

Pour ce faire, il est important de trouver le bon interlocuteur (médecin généraliste, psychologue, psychanalyste…) et le type de thérapie qui vous convient le mieux.

La thérapie comportementale et cognitive (TCC) ?

La thérapie comportementale et cognitive est reconnue pour son efficacité dans le traitement des :

  • Phobies, de l'anxiété,
  • Troubles alimentaires
  • TOC.

Faire de l'hypnose peut également être très bénéfique pour panser cette blessure en ouvrant notre champ de conscience.

Nous possédons tous un inconscient qui est rempli de ressources exceptionnelles.

Au cours des séances, tout ce qui est inconscient et impalpable va ressurgir et apporter des clefs permettant de mieux nous comprendre.

Peut-on réellement guérir d'une blessure de l'abandon ?

Oui, la guérison est possible.

Cela ne veut pas dire pour autant que la blessure n'a jamais existé ou qu'elle est enfouie pour toujours.

Elle pourra peut-être refaire surface, mais la façon dont vous l'accueillerez ne sera plus néfaste.

Le temps passant, l'alarme dont on parlait précédemment, sonnera de moins en moins.

En effet, vous allez vous sentir de plus en plus sécurisé et de plus en plus en phase avec vos émotions.

Vous n'aurez plus peur de la blessure car vous aurez pris conscience qu'elle vous a fait grandir et qu'elle vous a permis de mieux nous explorer.

Au fur et à mesure de la guérison, vous allez accepter que votre vie n'a pas été parfaite et que vous avez conscience désormais que lorsqu'un ressenti est désagréable, c'est peut-être une opportunité de mieux se connaître et de trouver en vous une véritable ressource encore inexplorée telle que :

  • Patience,
  • Tolérance,
  • Sagesse,
  • Bienveillance…

C'est ici la clé véritable de la guérison : changer de système de pensée.

Nelson Mandela, un jour, a dit : "Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j'apprends".

Il est très important de ne jamais oublier que c'est le travail de toute une vie de cultiver ces directions d'esprit.

Et ce, jusqu'aux derniers instants de notre existence.

Pour réussir à faire face aux blessures du passé, avoir un taux vibratoire élevé est également très important !

Si vous désirez-en apprendre plus, n'hésitez pas à découvrir notre atelier vidéo gratuit.


Envie de développer vos capacités énergétiques et psychiques ? Voici la formation qu'il vous faut !

Lire aussi :

Plexus Solaire : Comment réussir à le nettoyer et l’ouvrir ?

Comment nettoyer et ouvrir le chakra racine de la base ?

Catégorie : Nettoyage énergétique


MISE A JOUR : toutes nos formations (formation magnétisme, formation thérapeute énergétique, formation coach spirituel, formation voyance, formation Reiki) ont été regroupé en une seule et même formation : "Développez vos dons".